AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Encore un matin... [Kate]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mathias B. Mainer

avatar

Date d'inscription : 04/11/2009
Nombre de messages : 26


HOMECOMING•
Jukebox: Where the story ends... The fray ♪
Someone who:
Post-it:

MessageSujet: Encore un matin... [Kate]   Dim 15 Nov - 18:09


      &&
      ]Encore un matin...
      Un matin pour rien. ♪



    Un rayon de soleil frais, pas de vent. Mais l'automne proche de l'hiver. Temps quasi-idéal pour aller courir, et c'était ce que j'avais décidé de faire il y avait quelques minutes. Une demi-heure, en fait. Nouveau MP3 en main, jogging... Tout était Ok, sauf que j'avais oublié que je n'ai encore que deux musiques sur ledit MP3. Un truc nul de vente appelé The Russian Escape, et Smells Like Teen Spirit. Résultat, je me suis farci Nirvana pendant une demi-heure. Dégoûté de Cobain à tout jamais.
    J'appuie sur le bouton pour faire jaillir de l'eau, et étouffe un cri. Nom de Dieu, elle est froide !



      - Mais ils sont trop pauvres pour payer de l'eau chaude, ou quoi dans cette académie de meeeeeerde !


    Je m'écrie. Ça fait tellement de bien de râler contre ce qu'on ne peut pas changer. Je me savonne rapidement, me rince tout aussi rapidement, et lève avec appréhension les yeux vers la pomme de la mort quand le moment vient de shampooiner la tête.


      - Patrie américaine, si je meurs, je te lègue le MP3.


    3, 2, 1... AAAAAAAAAAAAAAH ! Horreur, malheur !


      - FUUUUUUUUCK !



    En fait, il y a un an que je n'ai pas pris de douche froide. Quand ma mère oubliait les factures, on nous coupait systématiquement l'eau chaude. J'ai plus l'habitude. C'ets les filles qui se foutent de l'eau sur les nichons parce que ça, je cite "raffermit les tissus mammaires". Ouais, je lis parfois la presse féminine. Y a toujours au moins trois régimes différents et programmes de lignes dans les magazines. On dirait que les femmes en général n'ont aucune autre préoccupation que de maigrir toujours plus. Pathétique.
    La porte s'ouvre, et un courant d'air froid en plus me fait grelotter. Cheveux rincés, ça y est, c'est bon.
    Je fonce chercher ma serviette, et ai tout juste le temps de cacher mon service trois pièces derrière quand une illustre - mais belle - inconnue surgit dans le vestiaire.


      - Salut.


    Avec un grand sourire et on secoue la tête comme un chien pour bien l'arroser. C'est fourbe, c'est beau, c'est Matt. Satisfait ou remboursé. Je suis sûr que Nate aurait préféré 100€ que m'avoir. Gnihihihi. Au moins, il aurait pu emmener sa Anna chérie au resto, une fois n'est pas coutume. Mais le méritait-elle ? Fin bref. C'est pas mes histoires, et j'ai autre chose à penser. Même si j'ai une idée de mauvais coup à préparer. Mathias est de retooour, pour vous jouer un mauvais tour. LA TEAM ROCKET PLUS RAPIDE QUE LA LUMIERE ! RENDEZ-VOUS TOUS OU CE SERA LA GUERRE, GUERRE, GUERRE ! (Miaouss oui la gueguerre).


      - J'm'appelle Mathias Mainer ! Matt pour les intimes et les jolies filles. Comme tu es une jolie fille...


    Tout en m'habillant. Admirez l'artiste. Quelle déxtérité dans le geste ! Quelle fougue dans l'enfilage du pantalon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate L. Thomas

avatar

Age : 23
Date d'inscription : 09/11/2009
Nombre de messages : 111

Majestic role : 1ère année
Later, I would like to be : Danseuse professionnelle (ballet et moderne)


HOMECOMING•
Jukebox: Tik Tok Ke$ha
Someone who:
Post-it:

MessageSujet: Re: Encore un matin... [Kate]   Dim 15 Nov - 19:07



      &&

      « Encore un matin... »


    Encore un matin! Mais pas n'importe lequel, heureusement. Doux samedi de novembre, délicieuse grasse matinée pelotonnée sous les draps si "gentiment" prêtés par l'académie aux élèves. Je tente un coup d'œil hors de la couette vers la réveil qui m'indique seulement 8 heures et demi. Enfin... pour moi, et surement tout le monde ici, heures et demi c'ets une grasse mat'!! Je me contorsionne, m'étire, bâille... Courage Katy, aujourd'hui tu peux glander. Il me faut tout de même une bonne dose de courage et de la motivation que je vais puiser je ne sais où pour me décider à sortir du lit. Mon pied rencontre le parquet de la chambre et mon corps réagit au quart de tour. J'ai la chair de poule et frissonne comme une feuille morte ballotée par le vent. Une bonne douche ne serait pas du luxe. Sur la pointe des pieds je me glisse dans la salle de bain, je verrouille les deux portes qui mènent, pour l'une à ma chambre, pour l'autre à la chambre des garçons. Pudique? Pas du tout! Mais ce matin, un peu d'intimité ne me fera pas de mal. Si j'étais pudique, je serais morte de honte depuis un bon moment. On se douche en moyenne 3 fois par jour! Vous n'êtes pas sans savoir que les vestiaires sont mixtes, ainsi que les douches. De toute façon nous ne sommes pas trop regardant, du moins, je ne le suis pas, et puis, qu'ils regardent, je m'en fiche, ils savent qu'ils pourront courir un petit moment avant de me toucher, c'est se faire du mal, après il y a des masos, que voulez vous. Les filles ici sont tous biens gaulées (les garçons aussi). Avec toutes ces heures d'entrainement intensif, les kilos en trop on ne connait pas, on repassera pour la séquence "je suis complexée par mon ptit bidon", après on est bien formée ou pas, la nature fais son choix! Pour ma part je n'ai pas à me plaindre, je fais faire à repasser aux côtés de Pamela Anderson, certes, mais mes formes sont loin d'être inexistantes, pourtant elles se sont décidées à se pointer il y a seulement 2 ans. Mais je n'ai jamais été complexée, tout simplement parce que je n'ai jamais cherché à séduire, ou qu'on ne m'a jamais vraiment témoigné d'intérêt. Je n'ai appris la signification de l'expression "technique de drague", seulement cet été ou j'ai totalement changé de look, alors mon look et mon corps, franchement, qu'on l'aime ou pas, je m'en fou!

    L'eau glisse sur ma peau pâle et la rend presque bleu. Putain! C'est quoi c'bordel ?! Plus d'eau chaude? J'étouffe un juron et rage en grelottant sous l'eau. Moi qui voulais me réchauffer, je repasserais! J'écourte mon passage sous l'eau, m'enveloppe d'une serviette et détache lentement mes cheveux restés noués pour la douche afin de ne pas les mouiller. Ils tombent sur mes épaules encore humides et j'entreprends de les démêler. Mes cheveux sont sûrement ma plus grande fierté, même si bien sur je les voudrais bouclés, ils m'arrivent en dessous de la poitrine et sont aussi lisse que le souhaitait n'importe quel lisseur électrique. Je natte à la va vite et m'habille rapidement, de toute façon je me change dans cinq minutes, j'ai réservé la salle de danse pour m'y entrainer ce matin.

    Mon sac de sport sur l'épaule je me hâte vers la lumineuse salle de danse et la contourner pour pénétrer dans les vestiaires que je crois vides. J'ouvre sans me poser de question la porte et remarque, après avoir balancé, sans trop de précaution, mon sac de sport à terre que je ne suis pas seule . En effet un garçon est sous la douche et à l'évidence je ne suis pas la bienvenue, du moins c'ets comme ça que j'interprète le fait qu'il se "jette" sur sa serviette avant de me saluer. Je comptais l'ignorer mais c'est râpé! Il se dirige vers moi, là où se trouvent également ses affaires, et secoue la tête comme un chien s'étant prit la saucée. Putain... Je ne me suis fais un copain! Youhou! J'hausse les sourcils et lève les yeux au ciel. Il me déballe un sourire de séducteur qui me fait rire malgré moi, s'il savait comme je le trouve ridicule. Je me mords la lèvre inférieure pour essayer de contenir mon hilarité. Il se présente, et me flatte. Mathias Mainer dis-tu? Ca me dit quelque chose! Serai-ce le frère de ce cher Nate? Sûrement! Ce dernier ne m'en parle quasiment jamais, ça doit être l'un des seuls sujets qu'on aborde jamais. Il ne veut pas, je n'insiste pas. Je sais juste que Nate ne l'aime pas du tout. Après c'est ces histoires! Voyons voir ce que vaut le petit Matt! J'ai une folle envie de m'amuser aujourd'hui! Je fais semblant de regarder son entre-jambes et m'exclame amusée,

      KATE ▬ Coupure d'eau chaude ?!


    Ouh que je suis fourbe, mais qu'est-ce que j'aime ça. Sans rancune mon cher Matt, ça c'est pour t'être essoré sur moi tout à l'heure Razz! Allé, je vais pas faire ma méchante tout de même!

      KATE ▬ Je plaisante =)! Moi c'est Kate!



    Je lui fais un grand sourire et enlève mon haut sous ses yeux. Non j'ai un soutient gorges, allez pas vous imaginer que je lui fais un strip'! Je le regarde dans les yeux et fouille dans mon sac comme si de rien n'était. Audacieuse ça oui! Et pas pudique !!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathias B. Mainer

avatar

Date d'inscription : 04/11/2009
Nombre de messages : 26


HOMECOMING•
Jukebox: Where the story ends... The fray ♪
Someone who:
Post-it:

MessageSujet: Re: Encore un matin... [Kate]   Dim 22 Nov - 17:53

    C'était il y avait longtemps maintenant, et je n'y avais pas pensé depuis un bon bout de temps, mais en primaire, une petite-fille terrorisait tous les garçons. Elle nous intimidait tous et on osait à peine lui parler, parce qu'elle nous tournait systématiquement en ridicule. J'ignore comment elle s'y prenait, mais rien que son maintien faisait peur. Si j'y repensais aujourd'hui, c'est parce que la fille devant moi me l'évoquait irrésistiblement. Mêmes cheveux plats, même éclat farouche dans les yeux. Je ne peux pas m'empêcher d'avoir un grand sourire assez ironique. Je retrouve même du Nate dans sa manière de lever les yeux aux ciel comme si elle était la femme la plus mature de l'univers et qu'à côté d'elle nous étions des merdes. On est faits l'un pour l'autre ! Non, c'est ironique. Nique nique nique.
    La fille se déshabille sans pudeur et j'admire sans plus de gène la courbe de ses hanches, et tout ce qu'un regard d'homme aime admirer en général sur une peau pâle rendue blafarde par l'eau glacée.

    Quand je l'arrose, elle se mord les lèvres. Cette supériorité à peine contenue me rappelle Nate de manière indicible. Encore plus le "coupure d'eau chaude" ironique. Ok ma grande, tu veux jouer à ça ? Kate. Attends, Kate. La grrrraaaaaande copine du frangin.


      - Kate, le pote de Nate ?


    La traiter de garçon va lui faire un grand plaisir, j'espère. J'espère. C'est comme d'enager un duel de paroles, et au plus habile de gagner. Enfin de parole... Pas que de paroles quand elle enlève son haut en me regardant, provocante, droit dans les yeux. Je sens une chaleur dérangeante envahir des endroits de mon anatomie que je préfererais plus calmes. J'enfile une chemise blanche et la reboutonne.
    Je suis un peu gêné, certes, parce que les douches collectives ça a jamais été mon truc et que je suis de nature assez pudique, mais, n'étant pas prompt à rougir, ça va encore.


      - J'avais l'intention de chanter, mais bon... Vaut mieux que je m'abstienne !


    Parce que je connais l'artiste, elle critiquerait forcément tout ce que je pourrais dire, faire, chanter, allumer, éteindre, etc, pour la simple raison que je suis pas en excellents termes avec son idôle Nate. Les filles, c'est nul. Ça a pas de personnalité, ça sert à rien. On n'a qu'à tous s'enculer, et tout ira mieux. Non, je plaisante. J'aime trop les seins pour dire ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate L. Thomas

avatar

Age : 23
Date d'inscription : 09/11/2009
Nombre de messages : 111

Majestic role : 1ère année
Later, I would like to be : Danseuse professionnelle (ballet et moderne)


HOMECOMING•
Jukebox: Tik Tok Ke$ha
Someone who:
Post-it:

MessageSujet: Re: Encore un matin... [Kate]   Lun 23 Nov - 21:48



      &&

      « Encore un matin... »


    Je farfouille dans mon sac de danse à la recherche d'un justaucorps et d'une jupe noire. La tenue parfaitement adaptée pour une ballerine. On ne dirait pas hein?! Le ptit mec qui fait de la danse, classique qui plus est! Cela tirait presque de la bonne blague, si seulement c'était faux. Je pratique la danse, classique et moderne, depuis mes six ans, et je n'ai jamais abandonné. J'ai pour ambition suprême de danser sur les planches de l'Opéra Garnier, à Paris. Je suis bien moins farouche lorsque je danse, ça oui, je suis même vulnérable, je laisse ma carapace aux vestiaires et laisse s'exprimer la véritable Kate. Dur à imaginer! Je me souviens qu'avec Anna on était un vrai petit duo de ballerines, on époustouflait Nate à chacun de nos galas. A vrai dire, la danse n'est vraiment pas son fort, et j'insiste sur le vraiment. Il rame pendant les cours de Cici, tout en regardant Anna enchainer une pirouette et un saut piqué sans un battement de cils. Que voulez-vous, il ne fallait pas faire théâtre!
    Je déniche enfin ma tenue et l'extirpe avec délicatesse cette dernière pour la poser sur le banc, c'est fou ce que mes gestes peuvent détonner avec mon attitude. Lunatique, je peux être aussi douce qu'un agneau, et agressive comme un lion. La plupart du temps vous aurez affaire au lion. J'en surprends plus d'un. Toujours en train de pester je m'amuse de la réaction des autres. Méchante Katy, la véritable raison, c'est que je suis encore une grande gamine, mais je m'en fiche, j'assume pleinement cette part enfantine de ma personnalité. Elle fait non charme? Ou pas... >.<

    Perdue dans mes pensées, Mathias vient de comprendre qui je suis, et il confirme par la même occasion ce que je songeais quelques secondes auparavant. J'ai bien en face de moi le très cher frangin de Nate. Je ne peux m'empêcher de l'observer du coin de l'œil. Natie me l'avait décrit comme un sauvageon de première catégorie, un emmerdeur lourdaud qui le persécutait sans cesse... mais il avait omit de me dire à quel point il était sexy!! Euh... C'est moi qui pense ça? Oui je crois bien. Allez, j'avoue, il n'est pas moche. Bien gaulé serait inutile à préciser, ils sont tous des dieux du stade dans cette école! Mais lui a un charme fou, et ce côté provocateur ajoute un plus. Dire que je suis limite en train de fantasmer sur le demi-frère de mon meilleur ami, meilleur ami qui voue une profonde haine à ce dernier. Mais ils sont tous sex comme ça dans ça famille. Oh god! Ce n’est pas toléré de pondre de si beaux rejetons!
    Cependant, ma contemplation de ce corps qui m'apparait sans défaut apparent est de courte durée, en effet, Mathias me casse toute envie de le considérer comme séduisant en me traitant ouvertement de ptit mec.

      KATE ▬ Oui c'est bien ça... Et toi tu dois être euh... Sa... Demi- sœur? (a)


    Je lui envoie un large sourire, la guerre est déclarée et malgré son arrogance surdimensionnée, je ne peux réprimer des pensées pas très catholiques à son égard. Se concentrer sur son but. Bon c'est pas le tout, mais je suis toujours en soutient-gorges. J’entreprends d'enlever mon jean et me retrouve en boxer. S'il s'attendait à un string... Fort heureusement, mes jambes sont parfaitement épilées, en fait, ne pas les épiler alors qu'on exhibe son corps trois fois par jour, bof bof! Je me penche pour enfiler le plus doucement mon justaucorps dans l'espoir de ne pas l'abimer. Alors que je ne l'entendais plus, Mathias reprend, en évoquant son envie de chanter. Il est suicidaire, il sait très bien que sur une occasion pareille je ne peux que lui envoyer un pique. Les répliques faisant allusion à mon androgénie, j'en ai entendue, et pour être franche, je déteste ça, à fortiori avec l'allure que je me paie aujourd'hui. Le garçon manqué que j'étais est méconnaissable!

      KATE ▬ Je ne te le fais pas dire, j'ai l'intention de sortir moi aujourd'hui, s'il pleut ça gâcherait mon incroyable brushing!


    Je prends une voix de faussée malgré moi, et je me surprends à imiter la réaction d'Anna, lorsqu'elle constate rabougrit que ses cheveux d'or vont friser. Je rigole pour moi même et passe très certainement pour une idiote devant "Matt pour les intimes", mais bon, j'en connais des vertes et des pas mûres sur lui alors... j'avoue tout de même avoir hâte de savoir qui se cache derrière l'effroyable frangin de Nate. Je sens qu'on va rire, mouhahaha!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathias B. Mainer

avatar

Date d'inscription : 04/11/2009
Nombre de messages : 26


HOMECOMING•
Jukebox: Where the story ends... The fray ♪
Someone who:
Post-it:

MessageSujet: Re: Encore un matin... [Kate]   Dim 29 Nov - 20:48

    Et tandis que je taquine cette fille au caractère entêté, je m'aperçois avec autant de surprise que de satisfaction que j'ai l'air de... Lui plaire ? Elle me renvoie la balle.


      - Sa demi-soeur ? Bah tu vois, j'me suis posé la question...


    Je réponds en affectant de toucher ma joue avec un geste efféminé caricatural et une voix aigrelette, avant de sourire franchement. Elle se deshabilletandis que je continue mon manège. Ça vous est déjà arrivé de vous sentir complice avec quelqu'un même si vous ne le connaissez pas, que vous ne l'appréciez pas outre mesure, etc ? Ben là, c'est précisément ce qui m'arrive. Comme l'impression d'avoir grandi avec elle à la place de Nate, ou alors c'est d'avoir lû sans en avoir le droit les chansons qu'il a écrites pour elle et Anna. Dommage qu'il ne soit pas assez effeminé pour avoir un journal intime, j'aurais appris plein de trucs. Du genre que se branler rend sourd et aveugle. Amen.


      - Et j'en suis venu à me dire que mon absence de poitrine ne me complexait pas tant, tu vois...


    Avec des battements de cil et un coup de tête vers le côté. Je passe ma serviette dans mes cheveux, et les essore. Je suis désormais habillé, elle quasi-nue. Tibidibidi. Heureusement que je suis pas un taré, parce qu'avec un corps comme ça, y en a plus d'un qui l'aurait violée sur place. Nate est fou de lui avoir préféré Anna. Mais en fait, pourquoi est-ce qu'il a choisi au lieu de se taper les deux plus une troisième ? Fin bon, moi c'est ce que j'aurais fait...
    J'ai un bref éclat de rire avant qu'elle ne me vanne sur mes talents de chanteur.



      - Alors que c'est tellement plus beau sur une fille un peu de volume, et des bouclettes !


    Les filles, c'est incompréhensible, vraiment. Quand on leur fait des compliments, elles se sentent insultées, mais quand on leur en fait pas, elles boudent. Quand on leur fait des cadeaux, elles croient qu'on veut les acheter. Quand on leur en fait pas, elles boudent. Quand on les drague, elles vous repoussent, quand on les dragues pas mais qu'on leur plaît, elles boudent. Et quand on leur dit que les cheveux ondulés sont plus beaux, elles se les raidissent. Quittent à se brûler le front.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore un matin... [Kate]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore un matin... [Kate]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bonjour [pv Petit Matin]
» Editorial Le Matin: Pourquoi l'haitien s'autoflagelle-t-il autant?
» Yosei, l'étoile du matin
» Matin de printemps...
» La blague du soir, matin, quand vous voulez, j'm'en branle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Escuela de Carmen Arranz :: Annexes. :: VESTIAIRES-
Sauter vers: